Faire une demande d'information

Le N°1 de la façade en Champagne - Grand Est

Profitez du crédit d'impôt CITE actuel qui se termine au 31 décembre 2019

Sous réserve que le futur projet de loi de finances 2020 soit voté en l’état, le Ministère de la Transition écologique et solidaire a précisé les conditions de la future prime qui remplacera progressivement le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) à partir de janvier prochain. Le nouveau dispositif privilégiera notamment les ménages modestes en excluant les 20% des ménages les plus aisés. Le barème d’aides par type de travaux a également été dévoilé.

Les 20 % des ménages les plus aisés seront exclus du futur dispositif à partir de Janvier 2020.
Par contre, le CITE actuel est valable jusqu’à fin décembre 2019 : il faut donc en profiter sans tarder !

Alors que le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) doit être transformé en prime d’État à compter de 2020, le gouvernement en a précisé les contours : 20% des ménages les plus aisés seront notamment exclus du dispositif.

Pour le gouvernement, il s’agit de rééquilibrer le dispositif en faveur des ménages les plus modestes : « Plus vous aurez des revenus faibles et des gestes efficaces, et plus vous allez être aidés », résume ainsi une source gouvernementale.

La nouvelle prime dépendra des revenus, mais aussi du gain énergétique de chaque type de travaux réalisés, et sera désormais versée par l’Anah dès la fin des travaux.

Le nouveau barème 2020

Le nouveau barème, publié par l’ADEME et le CSTB, montre qu’un audit énergétique sera désormais subventionné à hauteur de 500 euros pour les ménages très modestes, avec un reste à charge de 344 euros.

Du côté de l’isolation des murs par l’extérieur estimée à 15 700 euros pour 100 m2, elle pourra être subventionnée jusqu’à 13 500 euros pour les ménages très modestes, avec un reste à charge de 1 200 euros.

Le nouveau dispositif devrait être mis en place progressivement à partir de 2020. Les 40% des ménages les plus modestes auront tout de suite accès à cette prime, et les 40% suivants pourront encore recourir au CITE avant de passer sur le nouveau modèle. Les 20% les plus aisés en seront en revanche immédiatement exclus.

Le futur barème des aides

Source : ADEME/CSTB

Les aides financières d’Enduiest

Pour rappel, Enduiest prend à sa charge la procédure administrative pour l’obtention du Certificat d’Économie d’Energie et en déduit immédiatement le montant de la prime (ce qui réduit d’autant votre avance de fonds) et s’occupe de se faire rembourser la prime d’économie d’énergie.

Cette prime Rénoprim+ d’Enduiest est cumulable avec le Crédit d’Impôt, l’Éco-PTZ et le DomoPrêt d’Enduiest au taux < 1%.

Pour les détails, consultez la page Aides Financières.